Cabinet de morpho-psychothérapie

par le Souffle

 

Table des matières

Première partie

Lire l’introduction

« C’est plus comme avant ! »
Avant, c’était bien !
Le blanc et le noir
Sous les drapeaux
Là-bas
Full Metal Jacket
Rendez-vous manqués
Double vie
L’instant d’après
Chrysalide
Reconstruction
Sur l’autre rive
Les solutions sur mon chemin
Renaissance

Deuxième partie

Quand j’étais schizophrène
Mais que sont ces voix ?
Les causes de ma maladie
Une fracture inéluctable
Démence précoce
La morpho-psychothérapie par  le Souffle profond
La dématérialisation du corps
Merci Éliette

Obtenez le livre ici...

Les témoignages de guérison de la schizophrénie sont rares. Découvrez dans un témoignage émouvant et plaisant à lire, comment Frédéric Meuwly y est parvenu…

Librairies et revendeurs : demandez les conditions au moyen du formulaire de contact

Téléchargez GRATUITEMENT la seconde partie du livre

SCHIZO,
témoignage d’une guérison

Coming soon…

Je suis né d’une relation extraconjugale de parents qui ne m’ont pas désiré. Déchiré entre un indicible désir de vivre et celui de « ne pas déranger », je suis devenu schizophrène, c’est presque logique !

Les « voix » ont failli me tuer, mais mon destin de “cabossé” s’est accompli autrement. Il aura fallu que je rencontre une femme exceptionnelle  qui a synthétisé une approche à partir des enseignements de personnes éminentes : François Mézières, Taisen Deshimaru, Karlfried Graff Durkheim, pour que je guérisse. Je ne parle pas de rétablissement ou de rémission, mais bien d’une guérison, celle que n’envisage pas la psychiatrie, ou à peine, car de son champ d’intervention, elle se prive d’un levier si évident, si consistant, si accessible : le corps.

Frédéric Meuwly est aujourd’hui morpho-psychothérapeute par le Souffle. Il démontre qu’il n’est pas possible de soigner les troubles mentaux en les considérant comme « mentaux ». Le sentiment d’identité est la résultante d’un équilibre qui doit inclure le corps physique, le corps mental et le corps spirituel. « Séparer et soigner ces corps de manière distincte revient à les soigner superficiellement ! », disait sa thérapeute, Mme Elie Christen.

En ces temps troublés où nos souffrances humaines se résument à des dérèglements chimiques dans le cerveau, l’auteur se présente comme la preuve vivante d’un parcours de vie hors normes, mais tout à fait explicable. Dans cet ouvrage, il fait partager avec  professionnalisme et bienveillance quelques postures thérapeutiques et des comportements visant à rétablir une expression apaisée des 30 milliards de cellules qui constituent notre corps.