Cabinet de morpho-psychothérapie

par le Souffle

 

La technique

Les stress de la vie moderne et les traumatismes affaiblissent nos chaînes musculaires, réduisent l’amplitude de notre souffle et finissent par tasser notre structure osseuse. Au terme de la croissance, ces adaptations morphologiques nous encapsulent et expriment leurs souffrances au niveau du mental.

Grâce à une technique enseignée en cabinet puis praticable à domicile, la MPTS redonne au corps ses qualités naturelles de « sortie d’usine », soit tel qu’il aurait dû se présenter sans les adaptations dites négatives. Les symptômes psychiques s’apaisent et finissent par disparaître.

La MPTS se prête idéalement pour traiter :

  • L’anxiété, les crises d’angoisse et de panique ;
  • Les difficultés respiratoires, sentiment d’oppression, ressentis comme « psychosomatiques » ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les jambes dites « sans repos » ;
  • Les états d’agitation, difficultés chroniques à se concentrer ;
  • Les état de déprime « sans raison » ;
  • Les tensions physiques et douleurs non pathologiques ;
  • Le sentiment d’abandon, difficulté à gérer les états de solitude ;
  • Les fibromyalgies ;
  • Les fatigues chroniques ;
  • Les « voix » (hallucinations auditives)

et autres difficultés ressenties comme consécutives à des surcharges de stress, des blocages émotionnels, ou à des discordances psycho-émotionnelles.

La MPTS propose deux axes de soins :

  • La réadaptation morpho-psychologique (par le Souffle)
  • La reprogrammation morpho-psycho-émotionnelle (par le Souffle)

Une thérapie MPTS doit être envisagée comme un changement de paradigme dans vos soins. Elle sera efficace si vous pratiquez régulièrement à domicile, et vous usez des leviers que propose l’épigénétique, soit :

  • L’alimentation ;
  • Les exercices modérés ;
  • La gestion du stress ;
  • Les relations sociales ;
  • La créativité et le plaisir dans les création artistiques

Pour des résultats imprévisibles

En MPTS, il ne faut pas s’attendre à une guérison d’un trouble désigné ou diagnostiqué comme « mental ». Les étirements sur les chaînes musculaires, avec l’apport du Souffle profond, engendrent un apaisement de « l’expression des gènes », soit des symptômes, et par voie de conséquence, des diagnostiques. Dans tous les cas, ils provoquent des changements plus ou moins rapides, en fonction des adaptations individuelles de chacun, du tempérament et de l’assiduité dans la pratique des postures à domicile.

Les postures de la réadaptation MPTS en 7 étapes

7 jours dans une semaine, 7 ans dans un cycle biologique de vie, 7 chakras, 7 étapes pour renaître : le chiffre 7 est le symbole de l’unité de l’univers…

1) Le bilan MPTS

Avant d’entreprendre la thérapie, il est nécessaire de procéder au bilan MPTS.

Les objectifs sont les suivants :

  • Faisons connaissance ;
  • Parcours de vie morphologique : adaptations, douleurs, accidents, maladies congénitales, etc.
  • Parcours de vie psychologique : traumatismes conscients, scolarité, formation, milieu familial et social, év. diagnostique psy.
  • Tolérance ou intolérance au contexte de soin MPTS.

2) Le Souffle profond

L’apprentissage du Souffle profond est indispensable aux postures réadaptatives, car il permet de détendre les chaînes musculaires tout en inscrivant la réadaptation au niveau des cellules.

Il est généralement enseigné dans le cadre de la posture essentielle, puis pratiqué sans distinction dans toutes les postures MPTS. 

CHAPITRE « LE SOUFFLE PROFOND »

3) La posture essentielle

Comme son nom l’indique, la posture essentielle (ou Rescue) est la posture de départ de la MPTS. Elle permet de détendre les chaînes musculaires avant d’entreprendre les postures réadaptatives qui agiront en profondeur.

Ce module inclut les consignes sur le matériel à acquérir afin de pouvoir pratiquer les postures à domicile.

CHAPITRE « LA POSTURE ESSENTIELLE »

4) Les chaînes musculaires horizontales

Une fois la posture essentielle + le Souffle profond acquis, nous abordons le travail au niveau des chaînes musculaires horizontales.

CHAPITRE « LES CHAÎNES MUSCULAIRES HORIZONTALES ET VERTICALES »

5) Les chaînes musculaires verticales

Une fois la posture essentielle + le Souffle profond acquis, nous abordons le travail au niveau des chaînes musculaires verticales.

CHAPITRE « LES CHAÎNES MUSCULAIRES HORIZONTALES ET VERTICALES »

6) La "totale"

La « totale » inclut la posture essentielle + le Souffle profond + les chaînes musculaires horizontales + les chaînes musculaires verticales.

La principale difficulté réside à pratiquer correctement et surtout régulièrement les postures. A partir de ce point, nous envisageons sérieusement la pratique autonome à domicile.

CHAPITRE « LE THORAX ET LE BASSIN »

7) La piqûre de rappel

La pratique autonome à domicile est parfois difficile à maintenir et persévérer.

Le doute s’installe sur la justesse de la pratique des postures, ou bien la lassitude s’installe en raison de difficultés à persévérer. Ce n’est pas grave, rencontrons-nous pour une révision de la « totale » et un encouragement à persévérer.

Ici, les modalités pour les personnes intéressées à suivre un traitement en cabinet

La reprogrammation morpho-psycho-émotionnelle

Lorsque nos sensations ne sont plus correctement identifiées et métabolisées en émotions distinctes, elles nous livrent en pâture à nos anxiétés, nos angoisses, nos déprimes, nos crises, nos insomnies et nos hallucinations…

1) Le bilan MPTS

Avant d’entreprendre la thérapie, il est nécessaire de procéder au bilan MPTS.

Les objectifs sont les suivants :

  • Faisons connaissance ;
  • Parcours de vie morphologique : adaptations, douleurs, accidents, maladies congénitales, etc.
  • Parcours de vie psychologique : traumatismes conscients, scolarité, formation, milieu familial et social, év. diagnostiques psy.
  • Tolérance ou intolérance au contexte de soin MPTS.

2) Le brassage du bassin

Afin d’activer nos ressentis à l’état pur, que nous transformons ensuite en émotions identifiables et opérationnelles, il faut que le bassin retrouve une certaine souplesse.

Durant cette première séance, nous apprenons à faire tanguer le bassin en synchronie avec le Souffle, jusqu’à ce que le mouvement devienne inconscient.

CHAPITRE « LA POSTURE ANTI-ANGOISSE »

Les émotions de base

Toutes nos émotions relèvent d’apprentissages.

À l’origine, le bébé ressent « ça », soit une sensation qu’il identifiera progressivement comme de la colère, de la peur, de la tristesse ou de la joie. Si vous n’identifiez, ne ressentez, ou ne pouvez plus exprimer l’une ou plusieurs de ces 4 émotions de base, reprogrammez-vous de manière à atténuer les effets ressentis sous forme de troubles.

La pratique consiste à stimuler notre zone métabolique (le ça !) tout en mettant en corrélation nos émotions.

CHAPITRE « PSYCHOLOGIE POUR LES NULS »
CHAPITRE « LA POSTURE ANTI-ANGOISSE »

La posture somnifère

Pour certains, s’endormir chaque soir relève du parcours du combattant.

Le brassage de la zone métabolique du bassin, accompagné du Souffle profond et de certains étirements provoque une sécrétion d’endorphine très apaisante.

Apprenez la posture somnifère, et pratiquez-la ensuite le soir dans votre lit.

CHAPITRE « LA POSTURE SOMNIFERE »

Réglons nos comptes

Vous avez été agressé ! Vos souvenirs sont encore présents, ou inconscients, qu’importe…

Au travers de cette posture, réglez vos comptes avec les contentieux du passé. Réduisez l’impact du stress post traumatique en réactualisant les souvenirs tout en les affrontant en émotions exprimées et libératrices.

CHAPITRE « PSYCHOLOGIE POUR LES NULS »
CHAPITRE « LA POSTURE ANTI-ANGOISSE »

Il y a toujours quelque chose à faire, disait ma thérapeute !

Revisitez dès aujourd’hui ce que nous nommons de manière réductrice « troubles mentaux » afin de les reconsidérer sous l’angle de l’épigénétique.

Ne restez pas sans rien faire alors que l’épigénétique a démontré que de nombreux facteurs environnementaux permettent de modifier et d’apaiser l’expression de nos cellules…

« Au centre du corps, l’identité » est un parcours initiatique visant à aborder autrement, mais surtout concrètement, ces difficultés qui semblent nous coller à la peau…

« Psychologie pour les nuls, guérir à tout prix, une petite écologie de l’esprit, rétablir un cercle vertueux, apprendre le Souffle profond et la posture essentielle », sont autant de chapitres illustrés qui vous permettront d’activer de multiples leviers vers le changement…

Livre broché 298 pages – Éditions Abysses – ISBN 978-2-83-992598-3
Reliure dos carré collé 300g couleur – Grammage intérieur 80g noir/blanc
Couverture pelliculage mat avec protection Soft touch ou brillant

Consultations en ligne

En tant que relais de compréhension entre les « deux mondes », je propose les consultations en ligne sur les thèmes suivants :

Relais de compréhension

Pour les parents, proches, proche-aidants ou/et thérapeutes et patients

je suis disponible en tant que relais de compréhension « entre les deux mondes », notamment dans le domaine de la schizophrénie, troubles de la personnalité, bipolarité et autres désordres affectant le sentiment d’identité.

A partir d’une situation d’incompréhension, réfléchissons ensemble comment décoder le comportement d’un proche en se plongeant dans son univers, dans son déni, dans ses « voix ».

Aux lecteurs de "Au centre du corps, l'identité"

Vous avez lu le livre et vous souhaitez penser autrement, défaire vos « encapsulages », changer vos habitudes de vie, revisiter vos « diagnostics », pratiquer les postures à domicile…

Je suis disponible pour échanger, ajuster vos postures, corriger le Souffle profond et tout simplement vous encourager à persévérer dans une pratique quotidienne d’action par le corps pour apaiser naturellement l’esprit.