Selon la vision de la MPTS, un trouble mental est consécutif à une dégénérescence d’un traumatisme, ou d’un stress post traumatique, non soigné. Les troubles considérés comme graves sont souvent provoqués par des chocs subits lors la vie intra-utérine ou/et lors de la toute petite enfance. Ils engendrent dès lors des blocages émotionnels, ou des discordances psycho-émotionnelles importants, qui se manifestent sous des formes et des symptômes plus ou moins dérangeants et chroniques, selon des diagnostiques psychiatriques qui peuvent se décliner à l’infini.   

 

 

Au terme de la croissance, soit vers l’âge de 21 ans, la constitution morphologique et psychologique de l’homme parvient à la phase de synthèse, soit à sa maturité. La souplesse des chaînes musculaires, l’élasticité des fascias, la structure du squelette, la plasticité cérébrale et la qualité respiratoire (le Souffle) sont plus ou moins inscrits dans le “programme”, pour le pire et pour le meilleur.

A partir de ce constat, les troubles désignés de manière réductrices comme mentaux, sont encapsulés dans la structure morpho-psychologique pour constituer ce que Mme F. Dolto appelle : ” la représentation symbolique du corps”. Si une action réversible est possible au moyen de la parole chez le petit enfant, car ses structures sont encore souples et malléables, elle est difficile voire impossible, chez le sujet adulte.

Cependant, de même qu’il a été démontré par l’épigénétique qu’il est possible de modifier, voire d’inverser, l’expression de nos gênes par des actions concrètes agissant sur des facteurs environnementaux (nourriture, méditation, action physique adaptée, etc), il est possible de rétablir les “paramètres d’usine” du corps en apportant une correction adaptée au moyen de la MPTS.

Ainsi, l’assouplissement global des chaînes musculaires et des fascias, le rétablissement d’une qualité respiratoire et la correction de la verticalité redonnent au corps ses conditions de départ, soit des conditions naturelles qui excluent ce qui ne fonctionne pas de manière économique.

 

 

 

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo. Suspendisse cursus rutrum augue. Nulla tincidunt tincidunt mi. Curabitur iaculis, lorem vel rhoncus faucibus, felis magna fermentum augue, et ultricies lacus lorem varius purus. Curabitur eu amet.